• rébus – la camaraderie – 2015 - final
  • rébus – la camaraderie – 2015 - final
  • rébus – la camaraderie – 2015 - détail
  • rébus – la camaraderie – 2015 - détail
  • rébus – la camaraderie – 2015 - détail
  • rébus – la camaraderie – 2015 - avant
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »
  • rébus – la camaraderie – 2015 - « making of »

Produite par MU dans le cadre de sa collection Murs à mots sur l’avenue Savoie, cette murale créée par La Camaraderie et réalisée par l’équipe artistique de MU est un long rébus composé de citations de trois auteurs — Julien Green, Dany Laferrière et Emmanuel Cocke — à propos de la lecture, des bibliothèques et des écrivains. Ce projet s’est concrétisé grâce à l’arrondissement de Ville-Marie, la BaNQ, la Société de développement du Quartier latin et Benjamin Moore.

« Une bibliothèque c’est le carrefour de tous les rêves de l’humanité. »  (Julien Green)

« Lire n’est pas nécessaire pour le corps, seul l’oxygène l’est, mais un bon livre oxygène l’esprit. » (Dany Laferrière)

« Un écrivain véritable c’est quelqu’un ou quelqu’une dont l’écriture est un cocktail explosif, dont chaque mot est un siège éjectable pour le regard, et qui respire avec des accents graves, aigus ou circonflexes. » (Emmanuel Cocke)



Bibliothèque et archives nationales du Québec, Montréal OBTENIR L'ITINÉRAIRE
PARTENAIRES:

Projet - Hommage à Émile Nelligan – Les Hommes de lettres – 2015

Projet - Manifeste à Paul-Émile Borduas – 2010-2011 – Thomas Csano

Projet - Murs à mots – 2014