• les grands débordements – 2010 – paul béliveau - rÉsultat
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - rÉsultat
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - avant
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - dÉtails
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - «making of»
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - «making of»
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - «making of»
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - «making of»
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - «making of»
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - «making of»
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - «making of»
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - «making of»
  • les grands débordements – 2010 – paul béliveau - «making of»

Sous la direction artistique de Robert Lepage, MU a produit une troisième murale en partenariat avec ONE DROP. Après Montréal et Ottawa, c’est à Québec, sur le mur de plus de 250 mètres carrés de la Caserne Ex Machina, que la murale a été réalisée pour sensibiliser les citoyens aux enjeux liés à l’eau. L’idée n’était pas de représenter de manière factuelle et narrative les problématiques liées à l’eau mais de susciter une émotion forte, voire dramatique, envers notre ressource la plus importante et la plus fragile. L’artiste Paul Béliveau a cherché à explorer le côté éphémère et paradoxal lié à l’eau tout en misant sur sa beauté. La chute de la rivière Chaudière – une des nombreuses chutes de la région de Québec – est utilisée une chute représente à la fois l’abondance de l’eau ici pour nous au Nord, mais aussi le côté « éphémère ». De fait, le même cours d’eau peut être immense, fort et violent à la fonte des glaces et aller en s’amenuisant avec la chaleur estivale – ou avec les conséquences des problèmes liés aux changements climatiques – jusqu’à une sécheresse complète possible.

L’artiste Paul Béliveau a été assisté par Florence April-Borgeat et Olivier Moisan-Dufour tout au cours de la réalisation de la murale.

L’œuvre prend vie tous les soirs grâce à la projection vidéo de la chute en mouvement créée par Pedro Pires et superposée à la murale.

Une série d’ateliers a été offerte par MU à des jeunes de 13 à 17 ans en partenariat avec le Musée de la civilisation de Québec et sous le leadership de la maison de jeunes l’Ouvre-boîte.



Caserne Ex Machina, 103, rue Dalhousie, Québec OBTENIR L'ITINÉRAIRE
PARTENAIRES:

Vidéo - UNE MURALE ANIMÉE !

Artiste - Florence April-Borgeat

Projet - Cada gotita cuenta – 2009 – Julio Moreno

Artiste - Paul Béliveau

Article - 2010/12/30 – Le Soleil

Projet - Accesibilidad para todos – 2010 – Julio Moreno & Peru Dyer