• //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - final
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - final
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - final
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - final
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - final
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - avant
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - « making of »
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - « making of »
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - « making of »
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - « making of »
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - « making of »
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - « making of »
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - « making of »
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - « making of »
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - « making of »
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - inauguration
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - inauguration
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - inauguration
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - conseil muniscolaire
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - ateliers jeunesse
  • //\\//\\ — ilana pichon — 2015 - ateliers jeunesse

La murale intitulée //\\//\\ révèle les couleurs et l’histoire de Ville de Mont-Royal. C’est le plan d’urbanisme de la ville qui a servi de canevas pour raconter le tracé singulier de la ville, sa naissance grâce aux rails et le passé de ce territoire jadis rural. Les motifs font référence aux fameux melons d’antan, aux roseraies et multiples espaces verts inscrits dans la dynamique de la ville ainsi que l’importance du train pour son développement.

Le conseil muniscolaire de Ville de Mont-Royal a déterminé la thématique de cette murale produite par MU : la culture du fameux melon de Montréal (aussi connu sous l’appellation de Montreal Nutmeg Melon). Il s’agissait d’un melon à chair verte et à saveur prononcée cultivé à Ville de Mont-Royal, qui était, à l’époque, une petite communauté agricole. Le melon de Montréal était tellement savoureux qu’on l’exportait à New York, Chicago et Boston.

Diplômée en architecture de l’Université Laval, Ilana Pichon a été sélectionnée pour la réalisation de cette murale par le conseil muniscolaire et les élus de Ville de Mont-Royal à la suite d’un appel de candidatures public sur la thématique du fameux melon de Montréal. Quelques jeunes du conseil sont d’ailleurs venus lui prêter main forte pour peindre les motifs de la légende qui se trouve au bas de la murale.

L’artiste a également été assistée des étudiantes en art Catherine Lemay, Marianne Blondeau, Annie Provençal et Nina Slykhuis-Landry tout au long de la réalisation de la murale.



1757, boulevard Graham, Ville de Mont-Royal OBTENIR L'ITINÉRAIRE
PARTENAIRES:

Artiste - Ilana Pichon

Projet - L’empreinte de l’homme – Ilana Pichon – 2016