L’empreinte de l’homme – Ilana Pichon – 2016

L'artiste Ilana Pichon a été sélectionnée pour la réalisation de cette murale située sur les murs de béton de l’édicule Valois, structure qui sert d’entrée au tunnel piétonnier reliant le quai nord et le quai sud de la gare Valois. Son mandat : concevoir une murale sur le thème des transports qui mettrait en valeur l’histoire de la ville dont le développement est directement lié à l’évolution des transports.

L’empreinte de l’homme propose une approche graphique de l’entrée du tunnel, lui conférant ainsi une identité signalétique dans l’espace urbain. La murale vise à dynamiser le lieu tout en contribuant à la valorisation de la ville de Pointe-Claire.

La murale raconte en trois tableaux les diverses empreintes de l’homme ; le premier tableau est construit à partir du plan géographique des environs, le second témoigne de vitesses plus lentes et évoque l’idée de croisements multiples et le troisième est teinté des empreintes de l’artiste, alors qu'elle a illustré cinq transports vus à travers son regard.

L'artiste était assistée de Marie Lemieux, Bianca Leblanc, Nikki Kuentzle et Marianne Blondeau pour la réalisation du projet.